logo AOP

Savoir-Faire


Sur les 52 000 ha de Crau, 12 000 ha sont des prairies, grâce à l’irrigation des terres

Un peu d’histoire

C’est dès le XVIème siècle, que le premier canal d’irrigation a vu le jour en Crau, grâce à Adam DE CRAPONNE. Ainsi, les eaux de la DURANCE ont été prélevées et acheminées jusqu’en Crau, premièrement vers Salon de Provence, puis vers Istres et Arles.
Petit à petit, des canaux secondaires sont apparus et constituent aujourd’hui un réseau superficiel de plusieurs centaines de kilomètres agrandissant ainsi la surface de Crau irriguée.

L’irrigation par submersion apporte aux prairies un limon fertile et alimente 70% de la nappe phréatique de la Crau en eau de qualité


Les pratiques d’irrigation actuelles sont essentiellement gravitaires. Les parcelles de prairies sont bordées de filioles (raccordées au réseau secondaire) en amont, que l’on fait déborder grâce à des martellières qui les obstruent. La submersion est progressive et dure plusieurs heures (environ 2h/ha). Les volumes d’eau apportés sont de l’ordre de 15 000 à 20 000 m3/ha/an.
Les principaux irrigants sont les producteurs de Foin de Crau, le plus souvent regroupés en Associations Syndicales Autorisées (ASA) ou libres (ASL).

La fumure est phospho-potassique


Beaucoup de prairies existent depuis fort longtemps. La création de nouvelles prairies ce fait à partir d’une luzerne ou d’un mélange de graminées et de légumineuses, sur un champ préalablement nivelé et épierré. Les eaux d’irrigation permettent ensuite l’apparition spontanée et naturelle d’autres plantes, pour arriver en quelques années au stade d’équilibre des prairies naturelles et ce, de façon permanente.

Valeurs alimentaires

Les nombreuses variétés de graminées, de légumineuses et de composées confèrent au Foin de Crau une grande richesse en matière azotée, en énergie, en minéraux et en oligo-éléments.

En savoir plus

Terroir et climat

Un territoire de 52 000 hectares comprenant 13 500 hectares de prairies irriguées, dont 8 500 hectares classés en AOP et partagés entre plus de 220 producteurs.

En savoir plus